gif

Relevés des BMS de Saint-Germain-la-Montagne 1692-1792



Bonjour à tous,

Le groupe Généalogie & Histoire du canton de Chauffailles a le plaisir de vous informer de la mise en ligne en libre accès des relevés des actes de baptêmes, mariages et sépultures de St-Germain-la-Montagne (42) entre 1692 et 1792.

La base de données est riche d'environ 6000 actes, dont 3200 baptêmes, 750 mariages et 2100 sépultures, qui ont été relevés d'après 1200 photos prises aux Archives Départementales de la Loire pour la période 1692-1705 et en mairie de St-Germain pour la période 1719-1792.

Voici classées par ordre alphabétique quelques paroisses dont sont originaires les époux : Aigueperse (69), Azolette (69), Beaujeu (69), Belleroche (42), Belmont-de-la-Loire (42), Cercié (69), Charlieu 42), Chassigny-sous-Dun (71), Chauffailles (71), Chénelette (69), Coublanc (71), Cublize (69), Ecoche (69), Francheleins (01), La Clayette (71), Lantigny (42), Ligny-en-Brionnais (71), Lucenay-l'Evêque (71), Maizilly (42), Marcigny (71), Mardore (69), Marnand (69), Mars (42), Montagny (42), Mussy-sous-Dun (71), Poule-les-Echarmeaux (69), Propières (69), Quincieux (69), Ranchal (69), Sevelinges (42), St-Bonnet-des-Bruyères (69), St-Didier-sur-Beaujeu (69), St-Germain-la-Montagne (42), St-Igny-de-Roche (71), St-Igny-de-Vers (69), St-Just-en-Chevalet (42), St-Maurice-lès-Châteauneuf (71), St-Vincent-de-Reins (69), Tancon (71), Thizy (69), Tramayes (71), Varennes-sous-Dun (71)

Cliquez sur le lien suivant pour accéder à ces relevés : http://aec.accary.free.fr/index.php

Quelques brèves informations pour faire des recherches dans la base de données : Allez dans le menu Bases, puis choisissez comme paroisse St-Germain-la-Montagne. Utilisez le caractère pour cent (%) comme joker. En cliquant sur le numéro de page vous ouvrirez presque instantanément le bon registre à la bonne page. Enregistrez la photo si vous le souhaitez. Si l'acte est sur deux pages, allez dans la fenêtre de votre navigateur et chargez la photo suivante.

Bonnes recherches dans ce petit village au cœur du triangle infernal 71-69-42,

Patrick MARTIN, pour le groupe GHCC
Généalogie et pages sur le Brionnais : http://pjpmartin.free.fr/

Message paru le 25/03/2007 sur les listes de discussion GenRhôneLoire, Généalogie71, GénialeGénéalogiedu71, LesVraisGéniautes_71


Partie méridionale de l'évêché d'Autun : balliage d'Autun, comté de Charollois et partie du Bourbonnois. Carte réalisée par le sieur Nicolas Sanson d'Abbeville géographe ordinaire du roi (1659). La paroisse de Saint-Germain-la-Montagne est située à l'extrême sud du Brionnais.

Saint-Germain-la-Montagne
Source : BNF/Gallica ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7710073r

Carte de Cassini et hameaux de St-Germain-la-Montagne.
Suivant les années, le hameau de Villon (qui apparaît deux fois sur cette carte !) était rattaché à St-Germain ou à Chauffailles.
Il constitue avec Pirot et Grand Moulin un des villages alternatifs de Chauffailles.

Saint-Germain-la-Montagne
Source : Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui

Méthode suivie pour relever les registres d'état civil de Saint-Germain-la-Montagne :

Les photographies des différents registres d'état civil ont été prises par Jean-Paul Blettery en mairie de Saint-Germain. Ces photos ont été complétées pour la période 1692-1705 par des photos prises aux Archives Départementales de la Loire. Plusieurs volontaires ont ensuite relevés les différentes photos. Citons par ordre alphabétique : Armand Accary, Jean-Paul Blettery, Gérard Demurger, Jocelyne Gauthier, Gérard Martin, Patrick Martin, Françoise Rozier et Gilles Sillard. Les actes de Baptêmes, Mariages et Sépultures sont relevés sur un tableur (Excel par exemple) en suivant la norme Nimègue v2. Le numéro de la photo de l'acte est également noté. Peu importe le sytème d'exploitation puisque les systèmes Mac, Linux ou Windows ont été utilisés. Le format CSV est utilisé pour l'échange de fichiers. Une fois collectées les contributions de chacun, une base de données MySQL est crée. Celle-ci peut être interrogée par des requêtes PHP sur le site Web. Un lien hypertexte permet d'ouvrir la photo de l'acte.

Exploitation des relevés des registres d'état civil de Saint-Germain-la-Montagne entre 1692-1792 :


Figure 1 Baptêmes relevés entre 1692 et 1792.
Nous avons relevé 3195 baptêmes durant cette période. Les registres ne sont apparemment complets qu'à partir de 1720.
Le trait rouge indique qu'il est célébré en moyenne 42 baptêmes par an.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 2 Baptêmes relevés entre 1692 et 1792.
Un nombre de naissances plus important que la moyenne est enregistré durant les quatre premiers mois de l'année.
Beaucoup moins de naissances se produisent au mois de juin. Ce fait avait déjà été observé à Chauffailles et Mussy-sous-Dun.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 3 Baptêmes relevés entre 1692 et 1792.
Il naît pratiquement autant de garçons que de filles.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 4 Naissances gémellaires.
47 naissances sur 3195 sont gémellaires. Le taux de naissance de jumeaux avoisine 1,5 %.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 5 Mariages relevés entre 1692 et 1792.
Nous avons relevé 752 mariages durant cette période. Il est célébré en moyenne 10 mariages par an.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 6 Mois de célébration des mariages.
36 % des mariages sont célébrés en février, 17 % en janvier. Très peu de mariages sont célébrés les autres mois de l'année, sauf en novembre. Sur les 752 mariages, un seul a été célébré en décembre.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 7 Jour de célébration des mariages.
66 % des mariages sont célébrés le mardi, 17 % le lundi et 6 % le mercredi. Très peu de mariages sont célébrés les autres jours de la semaine.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 8 Sépultures à St-Germain-la-Montagne.
Nous avons relevé au total 2101 sépultures. Aucune sépulture n'a été relevée en 1751 et 1758.
Sur la période 1720-1792, il y a en moyenne 29 sépultures par an.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 9 Répartition annuelle des sépultures.
Le maximum de décès est observé au cours des mois d'hiver : janvier, février, mars.
Le creux des décès est observé pendant les mois d'été : juin, juillet et août.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 10 Répartition des décès entre sexe.
Il décède pratiquement autant d'hommes que de femmes. Les individus de sexe indéterminé sont des enfants ondoyés.

Saint-Germain-la-Montagne


Figure 11 Evolution de la population de St-Germain-la-Montagne entre 1794 et 1999.
Il y avait environ 1000 habitants au XVIIIème siècle.
Le curé note dans les registres paroissiaux : " Il y a dans la paroisse de St-Germain onze cent âmes jusqu'au 4e octobre 1790 ". Photo

Saint-Germain-la-Montagne
Source : Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui


Saint-Germain-la-Montagne

Saint-Germain-la-Montagne

Description du bas-relief de l'église de Saint-Germain-la-Montagne

gif