gif

Meurtres à St-Maurice-lès-Châteauneuf, BD d'Alain Buisson

Meurtres à St-Maurice-lès-Châteauneuf      Pont de Châteauneuf en Brionnais

Le site Internet d'Alain Buisson

Le JSL 08.07.2008 : « Meurtres à St-Maurice », une BD pour fêter "Expos en Chœur". Il est une petite église à Saint-Maurice-les-Châteauneuf qui chaque été sert d'écrin à des expositions d'Art. Le festival "Expos en chœur" fête ses 20 ans. Une BD célèbre l'événement. Celui qui n'a jamais visité ce fleuron du village est étonné en y arrivant, par l'atmosphère surprenante qui se dégage de cette charmante église du XIIe siècle qui, dans une coulée d'herbe, veille sur une armada de tombes chancelantes. Les vestiges de cet endroit de culte restent le témoin d'une histoire, et les nombreux détails insolites de l'église sont autant de sujets historiques passionnants qui sont une source évidente d'inspiration pour les artistes qui y élisent domicile à la saison estivale. Redonner vie à une ancienne église, c'est sauver un monument et en même temps animer un village rural : c'est le pari tenté il y a 20 ans par une équipe d'habitants fiers de leur patrimoine. Les œuvres présentées sont à la hauteur de ce monument. Le programme d'Expos en Chœur est en bonne place parmi toutes les manifestations culturelles de la région, elle a reçu deux milles visiteurs l'année dernière.

Une bande dessinée d'Alain Buisson en cadeau d'anniversaire : Tombé très tôt dans la boîte de crayons, le dessin devient très vite un véritable moyen d'expression pour Alain Buisson. Passionné aussi des vieilles civilisations et du Moyen-Âge, il fouille le passé pour mêler l'histoire et le dessin, ce qui donne dans un premier temps, la vie de Saint-Hugues dans "l'Enfant de Semur", présenté à la petite Chapelle en 2006. Les organisateurs d'Expos en Chœur l'ont sollicité afin qu'il crée une BD dont l'histoire aurait trait à Saint-Maurice. Alain Buisson s'est imprégné de l'atmosphère des lieux, puis il a rencontré plusieurs historiens ou passionnés, notamment Auguste Lavenir qui a su lui transmettre ses sentiments alors qu'enfant, il passait chaque jour devant la petite chapelle rendue toujours plus mystérieuse par le simple fait que la porte restait fermée, et c'est justement autour de ce lieu qu'Alain va diriger son aventure. S'inspirant d'anecdotes locales, il entraîne habilement le lecteur dans une intrigue policière, une façon de fêter avec toute l'équipe de St-Maurice-lès-Châteauneuf la 20ème « d'Expos en Chœur ». Peu à peu, l'histoire prend un sens, la trame policière est en place, Alain Buisson laisse parler son imagination et réalise « Meurtres à St-Maurice-lès-Châteauneuf ». Décembre 1950, Émile Tartarin, écrivain, et sa compagne tombent en panne de voiture à Châteauneuf en Saône-et-Loire. Ils prennent pension au « Relais de la Diligence ». Contraints à faire du tourisme, ils vont visiter la petite chapelle à Saint-Maurice-lès-Châteauneuf où l'atmosphère semble bien mystérieuse ... Le maire du village apprend à l'écrivain que deux meurtres ont été commis récemment dans la campagne environnante. Émile Tartarin veut aider l'élu à retrouver l'assassin ; il pense que ces meurtres ont un lien avec une vieille reliure pleine sans ornement reprenant l'ouvrage de Jansénius, qui a été dérobée à l'intérieur de la chapelle. Il commence alors une enquête personnelle ... Alain Buisson aussi mène sa propre enquête pour créer la bande dessinée et retranscrire en images l'aventure des Tartarin : recherche de cartes postales et photographies du village en 1950, des voitures et de la mode, chaque détail est respecté scrupuleusement. Le bédéiste récupère des planches de papier glacé, et griffe de sa plume des croquis à l'encre de chine. Pendant plusieurs mois, Alain Buisson a peaufiné chaque petit carré de l'histoire qu'il présentera et dédicacera dès 20 h 30 le samedi 12 juillet ainsi que le dimanche 13 de 10 heures à 19 heures. « Meurtres à Saint-Maurice-lès-Châteauneuf » sera disponible en librairie dès le 15 juillet au prix de 12 euros et vous pouvez également vous procurer cet ouvrage dédicacé par correspondance au prix de 15 euros, frais de port compris, envoyez votre demande accompagnée de votre paiement à Alain Buisson, 25 rue Pierre Chevenard, 69240 Thizy. Article rédigé par Yvette Durand.

gif