gif

Visites générales des feux des communautés du bailliage
de Semur-en-Brionnais au XVIIe siècle

Le seul et unique moyen à la portée des Élus des États de Bourgogne pour définir l'assiette de l'impôt résidait dans les visites générales des feux des communautés. Des commissaires visitaient successivement toutes les communautés et procédaient dans chacune d'elles à une véritable enquête administrative. Ils mentionnaient le nom du seigneur, la topographie du lieu, la condition sociale des habitants, les productions du sol. Ils vérifiaient les rôles des tailles des années précédentes et s'assuraient que le nombre des imposés concordait avec le nombre de feux. Ils relevaient le chiffre des veuves, celui des charrues, prenaient note des plus haut imposés et terminaient en recevant les doléances des habitants.

Ces visites de feux furent en usage jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. A partir de cette époque, l'obligation de plus en plus rigoureuse imposée aux communautés de fournir à l'avance des rôles d'impôts véridiques, rendit ce moyen de contrôle sans objet. La dernière visite générale des feux eut lieu en 1751 pour le Charollais, lors de la réunion de ses États particuliers à ceux du duché de Bourgogne.

Ces recherches de feux contiennent des renseignements bien curieux au point de vue de l'économie politique. Elles offrent de grandes ressources pour l'histoire de la contribution foncière ; elles sont enfin indispensables pour celles des communes.

Les procès-verbaux du bailliage de Semur-en-Brionnais sont conservés aux Archives Départementales de la Côte d'Or à Dijon et sont consultables sur le site suivant : AD21

Le tableau ci-dessous permet de savoir quelle paroisse a été visitée et donne le numéro de page pour consulter le procès-verbal de visite des feux. Par exemple, pour la visite des feux de Dun le Roy (St-Racho actuellement) en 1644, il faut consulter sur le site des AD21 la cote C 4841 à la page 19/91.

Année Cote AD21 Procès-verbal de visite des feux
1644 C 4841 Procès-verbal dressé par Antoine Drouas de la Plante, conseiller-maître en la Chambre des Comptes, délégué en celle des Élus, "de la visite et regnoissance des feuz estants es communautés", ordonnées par lettres patentes du 20 mars 1643.
1649 C 4842 Procès-verbal dressé par J. Borot, juge à Avallon, Élu du Tiers-État, de la visite des feux prescrite par délibération des Élus rendue sur la requête des communautés du pays.
1656 C 4843 Procès-verbal dressé par Guillaume Millière, conseiller-maître à la Chambre des Comptes de Dijon, et délégué en celle des Élus, de la visite des feux ordonnée par décret des États du mois de mai de la même année.
1675 C 4844 Procès-verbal dressé par B. Palamedes Baudinot de Selorre, ancien conseiller au Parlement, maire de la ville de Dijon, Élu du Tiers-État, de la visite des feux ordonnée par délibération des Élus.
1690 C 4845 Procès-verbal dressé par A. Bernard-Bernardin, président à la Chambre des Comptes, député en celle des Élus des États, de la visite des feux ordonnée par une délibération des Élus.

gif