gif

Association pour la restauration de l'église de Bois-Sainte-Marie

Le Bois-Sainte-Marie

info Site Internet de l'association

info Description de Bois-Ste-Marie en 1904 et de son église par le Frère Maxime Dubois

info La châtellenie du Bois-Sainte-Marie, par Pierre de Saint-Julien de Balleure, De l'origine des Bourgongnons et antiquité des estats de Bourgongne, plus des antiquités d'Autun, de Chalon, de Mascon, de l'abbaye et ville de Tournus (1581)

info Photos de l'église de Bois-Sainte-Marie

info Photos en N&B de l'église de Bois-Sainte-Marie

Le JSL 19.04.2013 : Des voûtes à sauvegarder.

Malgré de nombreux travaux déjà réalisés, l'un des joyaux local de l'art roman est fragilisé. Les voûtes de l'église de Bois-Sainte-Marie sont très usées. Depuis sa création en 2004, l'Association pour la restauration de l'église de Bois-Sainte-Marie a réalisé divers travaux. Ils ont été financés par la cotisation (libre) d'une cinquantaine d'adhérents et par divers dons, vente de gâteaux lors des concerts et une aide de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). Parmi ces travaux, citons la restauration de la Vierge du perron réalisée par des bénévoles. 12.000 cartes postales des différents chapiteaux, en vente dans l'église, ont été éditées. Un éclairage automatique du chœur par détection a été installé, et les néons ont été remplacés par des appliques plus adaptées au style de l'édifice. Une participation a été faite à la restauration du beffroi à hauteur de 50 % avec la DRAC. En 2012, à la grande satisfaction de l'Association, ce fut la réalisation et la pose des 27 vitraux fabriqués par le maître verrier Rachid Ben Lahoucine. Enfin, les portes et le mobilier ont subi un traitement adéquat et le chemin de croix a été nettoyé. Il reste malgré tout des travaux à réaliser et en priorité la réfection des voûtes, notamment celles du déambulatoire, très abîmées. Accès handicapés et réfection de façade : L'installation d'un monte escalier pour handicapés pour accéder à l'église est en projet, ainsi que la réfection de la façade ouest, travaux auxquels l'association pourrait participer. Ces travaux fort coûteux demandent un temps d'attente... Le temps de mettre de l'argent de côté. Si vous voulez aider l'association, vous pouvez faire un don soit en l'envoyant en mairie du Bois-Sainte-Marie, en spécifiant pour la restauration de l'église, soit en s'adressant à la présidente Denyse Danjoux, à Bois-Sainte-Marie. Article rédigé par Marcelle Nadel.

Le JSL 16.12.2008 : L'association restauration de l'église va bien.

La présidente de l'association pour la restauration de l'église, Denyse Danjoux, a ouvert l'assemblée générale sur le thème des travaux. Après la visite de l'architecte en chef des Monuments Historiques, Frédéric Didier, en mai dernier, des travaux s'imposent. Des interventions importantes sont nécessaires pour assurer l'étanchéité des murs. Il y a des infiltrations par les joints qui sont poreux et qui maintiennent l'humidité dans l'édifice. Un avant-projet pour les travaux sera lancé, après avoir été soumis au Ministère de la Culture. Le beffroi (charpente du clocher) est à refaire. Aide possible des Bâtiments de France. Dans un premier temps il devra être consolidé. L'accès à l'église aux personnes handicapées est un souci majeur. Des solutions ont été proposées mais entraîneraient des sommes considérables. Finances : Mme Quelin présente alors le bilan financier. A ce jour l'association est bénéficiaire de la somme de 12.636 euros. Les cartes postales de l'église, données par Danielle Quelin en 2004, sont pratiquement épuisées. Une nouvelle édition est en préparation et sera disponible dans les mois qui viennent. Les concerts par le « Festival de Musique en Brionnais » ont connu un vif succès les 1er et 2 août. Ils ont rapporté 400 euros. Réélection du bureau : Denyse Danjoux présidente ; Maurice Lapraye vice-président ; Danielle Quelin trésorière ; Serge Gallon trésorier adjoint ; Véronique Dupuis secrétaire ; Colette Balligand secrétaire adjointe.

Le JSL 18.04.2008 : La visite nocturne de l'église a enchanté le public

La conférence donnée par Emeline Daniel du CEP, à l'initiative de l'OTSI de La Clayette, a drainé une soixantaine de personnes qui ont beaucoup apprécié cette initiation à l'architecture et à la sculpture romane. Née sous la plume des érudits du XIXe siècle, la notion d'art roman s'applique aux formes artistiques qui s'épanouissent entre l'an Mil et le milieu du XIIe siècle. La conférencière a insisté sur l'extraordinaire variété de cette forme artistique, tant dans sa géographie que dans ses différentes époques. Mais au delà de considérations d'ordre architecturales, on a pu s'interroger sur ce que représentait l'église en tant que bâtiment dans la société médiévale, et sur le contexte religieux, économique, culturel et politique qui a permis la genèse et l'épanouissement de l'art roman. Le Charolais Brionnais compte une centaine d'église et de chapelles romanes ou partiellement romanes, autour du pôle clunisien de Paray-le-Monial. Il constitue donc un territoire privilégié pour exposer les différents aspects du point de vue de l'architecture et des arts décoratifs. Suivait la visite nocturne de l'église romane du village qui a passionné public. Littéralement sauvée de la ruine au XIXe siècle, l'église romane de Bois-Ste-Marie possède le seul déambulatoire du Brionnais. En prolongement de la conférence, la visite nocturne a été l'occasion d'une découverte insolite de cet édifice du XIe siècle et de ses nombreux chapiteaux qui illustrent de manière expressive l'affrontement des forces du Bien et du Mal. Emeline Daniel nous compte l'histoire de Bois-Ste-Marie. Le nom de Bois-Sainte-Marie vient du latin Sancta Mari de Boscum et se réfère sans doute aux nombreux bois qui entoure le lieu. Il semble que l'occupation du lieu remonte au moins à l'Antiquité. On pense qu'il devait exister une villa gallo-romaine ou un établissement similaire, comme le confirme un trésor de médailles antiques, découvert il y a quelques temps et conservé au musée de Saint-Bonnet-de-Joux. A cette époque, le Bois-Sainte-Marie était situé le long d'une voie gallo-romaine importante. Cette route est toujours très fréquentée au Moyen âge. Au XIe siècle, le Bois-Sainte-Marie avait déjà acquis une certaine importance. Il connut un essor à la fin du XIIe siècle, suite au déclin de la famille des Leblanc, Vicomte de Mâcon et à la chute de leur forteresse située au sommet de la montagne de Dun. Le déclin au profit de La Clayette. Après la destruction de ce château vicomtale par les troupes du roi Philippe-Auguste (1181), les habitant de Dun se réfugièrent au Bois-Sainte-Marie et l'ensemble du Vicomté revint au comte de Mâcon. Celui-ci fit du Bois-Sainte-Marie une châtellenie et y installa des prévôtés chargées de rendre la justice. Le Bois-Sainte-Marie est alors un important centre économique, avec une halle aux grains, un hôtel où on battait monnaie. Le bourg était entouré d'une enceinte fortifiée percée de plusieurs portes. A la fin du Moyen âge, le Bois-Sainte-Marie commence un long déclin au profit de La Clayette. L'église était sans doute paroissiale. La taille de l'édifice s'explique sans doute par l'importance du Bois-Sainte-Marie. A l'époque moderne, l'église apparaît en mauvais état. Un rapport de visite de l'évêque, daté de 1678, signale son état alarmant : la voûte du bas-côté nord est largement effondrée et les couvertures en bois sont vermoulues. Mais c'est seulement au XIXe siècle que l'église est restaurée. Les travaux de restauration sont conduits par l'architecte Eugène Millet. On reconstruit les voûtes, les couvertures du clocher et le mur du bas-côté nord. Les bras du transept furent également repris et les piliers consolidés. Une part importante des chapiteaux furent remplacés, surtout à l'extérieur de l'édifice. Cette restauration très poussée sauva l'édifice de la ruine. Propos recueillis par M. Jambon.

Le JSL 03.03.2007 : L'église de Bois-Sainte-Marie est un joyau d'art roman à sauver

La belle église romane du village du XI et XIIe siècle est un joyau du Brionnais. Elle a traversé les âges et a été fréquemment restaurée. Son entretien est un souci. L'association pour la restauration de l'église veille, avec la municipalité, à sa conservation. Samedi, l'assemblée générale a été très suivie. La présidente Denise Danjoux a fait le bilan des activités : concerts, visites, ventes... La trésorière Danielle Quelin a présenté le bilan financier, cotisations des adhérents, bénéfice des concerts, vente des cartes postales, dons... Un avoir important permet de faire face aux travaux urgents. Serge Gallon, maire, a évoqué des travaux d'entretien déjà faits, notamment la réfection des cloches. Il est cependant urgent de resuivre le toit, ensuite de revoir la façade et une réfection à l'intérieur. Pour l'instant, il est impossible de trouver un artisan pour revoir le toit, travaux indispensables pour poursuivre le reste. L'association aide la commune dans les travaux de restauration. Elle compte déjà 45 adhérents dans le canton et au-delà... Tout le monde peut rejoindre cette association et aider à sauver cette belle église romane ! Renseignements auprès de la présidente Denise Danjoux, tél. 03.85.84.52.55. Vice-présidents : MM. Maurice Lapray et Eric Pizzagali - Trésorière : Danielle Quelin - Adjoint : Serge Gallon. Article rédigé par F. N.

Le JSL 10.02.2007 : Bois-Sainte-Marie, l'église est un petit joyau d'art roman à restaurer

Si de l'extérieur, cette église semble dans un état assez bien conservé, il n'en est pas de même à l'intérieur. La voûte du choeur est la plus touchée et des travaux s'imposent si l'on veut la garder. Une association pour la restauration a été créée, présidée par Denise Danjoux. Chacun peut y adhérer. La cotisation annuelle est laissée à l'appréciation de chacun. L'assemblée générale de cette association se déroulera salle de la mairie samedi 24 février à 10h. Ordre du jour : compte-rendu de l'association, bilan financier, recouvrement des cotisations et questions diverses. Nous sommes tous concernés par ce projet, que nous soyons du village ou d'ailleurs et venez nombreux soutenir cette action. Pour tous renseignements, appelez par téléphone au 03.85.84.52.55. Le verre de l'amitié clôturera cette assemblée. Si vous ne pouvez venir, il vous est toujours possible de faire parvenir votre cotisation ou votre don au siège de l'association, en mairie de Bois-Sainte-Marie. Votre carte d'adhésion vous sera alors adressée, accompagnée d'un reçu pour déduction fiscale (selon la loi). Article rédigé par M. N.

gif